RGPD – Règlement Général de Protection des Données

RGPD – Règlement Général de Protection des Données

Dans le cadre de la mise en conformité de Gullm.INFO avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entre en vigueur à cette date :

Gullm.INFO conserve une partie de vos données personnelles uniquement pour faciliter la facturation et les échanges directs. Il n’est pas question de constituer une base de données commerciale. Vous trouverez les conditions sur le site Gullm.INFO à cette adresse :
http://gullm.info/cgdv-conditions-generales-de-vente/

Gullm.INFO ne fait pas ou peu d’opération Marketing et Commerciale, néanmoins, en l’absence d’une autorisation spécifique de votre part, Gullm.INFO ne peut pas vous envoyer ses communications commerciales. Gullm.INFO se réserve toutefois le droit de vous communiquer, par email, des informations sur des risques inconnus à ce jour.

Gullm.INFO n’effectue pas de traitement des données, n’achète pas de données et ne vend pas de données.

Guillaume CANTEAU le 25/05/2018.

/!\ Fausse facture SAGE par eMail

Bonjour à tous,

Il faut être très prudent sur l’ouverture des factures par email.
Il peut y avoir un Rançonware / Ransomware / Rançongiciel (ou autre virus) derrière !
Si vous ne connaissez pas l’expéditeur et si vous n’attendez pas de facture, ne vous faites avoir !

Il y a un nouveau modèle de faux courriel estampillé du logo SAGE.
/!\ Attention, c’est un e-mail piégé !!!

Cordialement,
Gullm

Cybermalveillance : /!\ faux support technique ATTENTION !

Premier Bilan. Les remontées d’incidents dont nous avons pu bénéficier ont par exemple permis d’identifier un phénomène en nette recrudescence: l’arnaque au faux support technique. Ainsi nous avons pu communiquer sur le phénomène (fiches réflexes, articles réseaux sociaux), l’ajouter dans notre parcours victime et informer les autorités compétentes. Lien vers …

Les rançongiciels

 Les rançongiciels

Les attaques de type « rançongiciel » (ransomware) sont en pleine expansion. Elles ciblent les particuliers, entreprises, associations, administration et collectivités territoriales afin de bloquer l’accès à leurs données, essentiellement dans un but lucratif.

Elles rendent inaccessibles les données en les chiffrant et demandent une rançon en échange de leur déchiffrement. Le paiement de cette rançon n’offre aucune garantie et alimente le système crapuleux.

Elles utilisent en général comme véhicule des messages électroniques et ciblent principalement les systèmes non mis à jour ou non protégés.